Biographie


Eloïse Bella Kohn est invitée depuis plusieurs années à se produire dans de prestigieux festivals et salles en France, tels que la Salle Gaveau, l’Auditorium du Musée d’Orsay, le Festival de la Roque d’Anthéron, Radio-France à Montpellier, Pablo Casals à Prades, le Festival de Salon, le Lille Piano Festival, les Flâneries Musicales de Reims, les Chorégies d’Orange ou encore le Festival d’Art lyrique d’Aix-en-Provence.

Jeune Talent du magazine musical Diapason de l’été 2016, la jeune pianiste française est l’invitée de nombreuses émissions de radio, notamment sur France Musique et RTS Suisse.

Comme soliste et partenaire de musique de chambre recherchée, elle se produit à travers l’Europe : au Stavanger Konserthus (Norvège), au Festival Classissimo à Bruxelles, à l’Académie Liszt de Budapest, au Palais de l’Athénée de la Société des Arts de Genève, ainsi que la saison prochaine 2017/18 aux côtés du trompettiste Tamás Pálfalvi dans le cadre de la saison ECHO Rising Star au Konserthuset Stockholm, au Sage Gateshead (Angleterre) et au Müpa – Palais des Arts de Budapest. Elle collabore avec le chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus lors d’une tournée avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

En musique de chambre elle se produit régulièrement avec Bruno Delepelaire, Silvia Careddu, Sophie Dartigalongue et Félix Dervaux – solistes des Orchestres Philharmoniques de Berlin, de Vienne et de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam – ainsi qu’avec Nobuko Imai, Aylen Pritchin, Aurélien Pascal, Michel Portal, Eric Le Sage et Adam Laloum.

Née en 1991 à Paris, Eloïse Bella Kohn s’initie au piano dès l’âge de quatre ans à l’Ecole de musique Yamaha. Elle étudie au CNSM de Paris auprès de Michel Béroff, Eric Le Sage, Denis Pascal, David Fray et Pierre-Laurent Aimard. En 2009 elle participe au Projet Erik Satie à la Cité de la Musique à Paris, à l’initiative d’Alexandre Tharaud. Au CNSM elle obtient également les Premiers Prix d’Harmonie et de Fugue dans la classe de Thierry Escaich. Elle poursuit ses études à la Hochschule für Musik de Freiburg en Allemagne, et depuis 2015 à l’Université de Musique de Vienne auprès de Lilya Zilberstein. Elle se perfectionne lors de masterclasses avec de grands pianistes tels Idil Biret, Aldo Ciccolini, Dmitri Bashkirov, Robert Levin et Christian Zacharias. Nommée en 2014 « Révélation classique de l’ADAMI », elle est soutenue en 2015 par la Fondation Safran ainsi qu’en 2016/17 par la Fondation suisse Thyll-Dürr.

Son vaste répertoire inclut plusieurs grands cycles pour piano, comme les Variations Goldberg de Bach, les deux Livres de Préludes de Debussy, les dernières sonates de Beethoven ou encore l’intégrale de la musique de chambre de Poulenc pour piano et vents.

 

Concerts


21 Janv. 2017
Jérusalem , Israël
Austrian Hospice
Concert à la mémoire d’Ari Rath
12 Févr. 2017
Maintenon , France
Château de Maintenon
Oeuvres de SCHUBERT, BRAHMS, CHOPIN
Aurélien Pascal, violoncelle
Eloïse Bella Kohn, piano
 
20 Févr. 2017
Paris , France
Maison de la Radio
STRAUSS, Sonate opus 18
Eduard Belmar, flûte Eloïse Bella Kohn, piano
  Emission Génération Jeunes Interprètes par Gaëlle Le Gallic
17 Mars 2017
Paris , France
Yadaïn Piano Duo
POULENC, Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre
Olivier Holt, direction
Orchestre Philarmonique du Maroc
Dina Bensaïd, piano
Eloïse Bella Kohn, piano

Eglise Saint-Germain-des-Prés
20 Mars 2017
Paris , France
Maison de la Radio
Félix Dervaux, cor
Anna Göckel, violon
Eloïse Bella Kohn, piano
Studio 106, en direct sur France Musique
Émission Génération Jeunes Interprètes par Gaëlle Le Gallic
5 Avril 2017
Vienne , Autriche
Arnold Schönberg Center
 + INFOS     
27 Avril 2017
Essaouira , Maroc
Printemps musical des Alizés
Récital de piano à quatre mains
Yadaïn Piano Duo
Dina Bensaïd, piano
Eloïse Bella Kohn, piano
29 Avril 2017
Essaouira , Maroc
Yadaïn Piano Duo & OPM
POULENC, Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre
Orchestre Philarmonique du Maroc
Dina Bensaïd, piano
Eloïse Bella Kohn, piano
16 Mai 2017
Vienne , Autriche
Ambassade de France
Silvia Careddu, flute
Eloïse Bella Kohn, piano
11 Juin 2017
Lille , France
Lille Piano Festival
SCHUBERT, SAINT-SAËNS, FINZI
Yadaïn Piano Duo
Dina Bensaïd, piano
Eloïse Bella Kohn, piano
15 Août 2017
Etienville , France
Domaine d’Etienville
DEBUSSY, Préludes
Petit Théâtre Barbey d’Aurevilly
28 Oct. 2017
Viterbe , Italie
Auditorium – Universita della Tuscia
Récital
Eloïse Bella Kohn, piano
3 Nov. 2017
Budapest , Hongrie
ECHO Rising Stars – Müpa
BERG, ENESCU, DEBUSSY, GERSHWIN
Tamas Palfalvi, trompette
Eloïse Bella Kohn, piano
9 Nov. 2017
Budapest , Hongrie
Académie Liszt
Oeuvres de BACH, DEBUSSY
Eloïse Bella Kohn, piano
29 Nov. 2017
Tournefeuille , France
Piano aux Jacobins
Oeuvres de BACH, DEBUSSY
Eloïse Bella Kohn, piano
2 Déc. 2017
Paris , France
Maison de la Radio
ENESCU, GERSHWIN
Tamas Palfalvi, trompette
Eloïse Bella Kohn, piano
Emission Génération Jeunes Interprètes sur France Musique
27 Janv. 2018
Gateshead , Angleterre
ECHO Rising Stars – Sage Gateshead
ENESCU, DEBUSSY, GERSHWIN
Tamas Palfalvi, trompette
Eloïse Bella Kohn, piano
24 Mars 2018
Berlin , Allemagne
Philharmonie
WEBER, Ouverture du Freischütz
BRAHMS, Concerto pour piano et orchestre nº 2 en si bémol majeur, op. 83
DVORAK, Symphonie no. 9 « Du Nouveau Monde »

Christoph Koncz, direction
Eloïse Bella Kohn, piano
25 Mars 2018
Stockholm , Suède
ECHO Rising Stars – Konserthuset
BERG, ENESCU, DEBUSSY, GERSHWIN
Tamas Palfalvi, trompette
Eloïse Bella Kohn, piano
10 Avril 2018
Saint-Omer , France
Accentus FRENCH TOUCH
Œuvres de BOULANGER, KOECHLIN
Christophe Grapperon, direction
Eloïse Bella Kohn, piano
11 Avril 2018
Rouen , France
Accentus FRENCH TOUCH – Opéra de Rouen Normandie
Oeuvres de BOULANGER, KOECHLIN
Christophe Grapperon, direction
Eloïse Bella Kohn, piano
21 Mai 2018
Paris , France
Maison de la Radio
Céline Moinet, hautbois
Sophie Dartigalongue, basson
Eloïse Bella Kohn, piano
Emission Génération Jeunes Interprètes par Gaëlle Le Gallic, diffusée sur France Musique
26 Mai 2018
L'Union , France
Piano aux Jacobins
Eloïse Bella Kohn, piano

Photos


Presse


Les préludes de Debussy joués par Eloïse Bella Kohn ont envoûté l’assistance par leurs sonorités subtiles, profondes et fascinantes. La jeune pianiste a fait preuve d’une sensibilité et d’une maîtrise rare.
La Manche Libre , -
Âgée de 25 ans, la jeune pianiste française est appréciée pour la maturité de son jeu et la diversité de son répertoire musical.
L'Observateur du Maroc et d'Afrique , -
Dans l’esprit du Yadaïn Piano Duo qui a pour but de transmettre un message de dialogue et de respect entre les cultures juives et musulmanes, Dina Bensaïd et Eloïse Bella Kohn nous offrent un programme rempli de douceur dont l’interprétation à quatre mains se veut synonyme de dialogue et de convergence entre les peuples. Récemment, leur interprétation du Concerto pour deux pianos de Poulenc sous la direction de Jean-Claude Casadesus a été très remarquée.
Lille3000 , -
C’est en la parisienne église Saint-Germain-des-Prés que s’est déroulé un concert hors-normes sur tous les plans. (…) Choisi par les deux jeunes pianistes Dina Bensaïd et Eloïse Bella Kohn qui ont coutume de jouer en duo, le Concerto en ré mineur pour deux pianos de Poulenc apportait sa joie de vivre, son éclat, sa grâce. Un moment vivifiant.
Concertclassic.com , -
Dans une salle archicomble, l’Orchestre Philarmonique du Maroc a donné un récital magistral d’entente et de compréhension entre les cultures, les peuples et les religions en associant trois grandes artistes issues des trois religions monothéistes : Caroline Casadesus, soprano, Dina Bensaïd et Eloïse Kohn, l’une de confession musulmane et l’autre de confession juive formant le Yadaïn Piano Duo (« les deux mains »), dans le détonnant Concerto pour deux pianos de Poulenc.
AtlasInfo.fr , -
L’Orchestre Philarmonique du Maroc organise un concert inter-religieux en mars à Paris. Baptisé « Les religions à l’unisson » ce concert avait déjà été donné, en octobre dernier, dans plusieurs villes du royaume. (…) Dina Bensaïd et Eloïse Bella Kohn, toutes deux issues du Conservatoire de Paris, forment le Yadaïn Piano Duo. Créé par les deux jeunes pianistes, la première de confession musulmane et la seconde de confession juive, ce duo a pour vocation de faire passer, à travers la musique, un message d’écoute et de dialogue entre les religions.
Al Huffington Post - Maghreb Maroc , -
For the pensive Andante cantabile movement (of Mozart’s Piano Sonata No. 8), Kohn’s playing was nuanced and finely crafted, her use of textures adding to the beauty of this mood piece. […] Kohn’s playing of the sonata was as clean as it was brilliant.
Pamela Hickman's Concert Critique Blog , -
Le concert « Religions à l’unisson » prônant le vivre-ensemble à travers la musique mettait en scène trois artistes d’exception issues des trois confessions (musulmane, juive et chrétienne). Ainsi Dina Bensaïd et Eloïse Bella Kohn formant le Yadaïn Piano Duo, Caroline Casadesus, soprano, accompagnées des musiciens de l’OPM, de Smahi El Harati et François Atlan ont transmis une émotion unique qui n’a pas manqué de marquer les esprits.
L'Économiste , -
Eloïse Bella Kohn évoque la préparation de ces concerts, son itinéraire, les révélations classiques de l’Adami, qui l’ont nommée en 2014, ses maîtres, et notamment Lilya Zilberstein, la construction du répertoire, ses projets discographiques.
Classicagenda , -
L’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM) inaugure sa 21ème saison à travers sa série « Les concerts d’Ouverture ». Cette série est marquée chaque année par la venue d’artistes de renommée internationale. Le duo Yadaïn est formé par deux pianistes virtuoses : Dina Bensaïd et Eloïse Bella Kohn. Ce duo d’exception sera là pour symboliser la tolérance entre les religions musulmane et juive qu’elles représentent ! (…) Ce sera l’emblématique chef d’orchestre Jean-Claude Casadesus qui pour la première fois au Maroc dirigera notre orchestre.
babelfan.ma -
[Jeune Talent du magazine Diapason, été 2016] Sans être née dans une famille de musiciens, la Parisienne Eloïse Bella Kohn – elle évoque fièrement son second prénom, celui d’une arrière-grand-mère hongroise – commence à s’initier à l’art du clavier dès l’âge de quatre ans. (…) Elle cultive, en particulier, des affinités pour Bach et Debussy – l’enseignement de Béroff et une classe de maître avec feu Aldo Ciccolini sont passés par là. Sa sélection parmi les « révélations classiques » de l’Adami en 2014 lui a valu une belle exposition, qui se poursuit cet été (…). Elle avance prudemment sur le chemin semé d’embuches du jeune talent (…) et a déjà un enregistrement en projet, en Allemagne : les deux livres de Préludes de Debussy. Comme une évidence.
Diapason , -
Eloïse Bella Kohn livre une Sonate n°3 de Prokofiev très dominée, avec l’Allegro tempestoso final remarquable d’aplomb et de pugnacité rythmique.
concertclassic.com , -
Il se dégage de ces jeunes une certaine maturité autant dans le jeu que dans la parole, résultat sans doute d’expériences de scène déjà longues.
culturebox.francetvinfo.fr , -
« J’ai beaucoup apprécié, en formation de musique de chambre, son jeu sensible et engagé. »
pianobleu.com , -
Le violoniste russe Aylen Pritchin, premier prix au dernier concours Long-Thibaud-Crespin, et la pianiste française Eloïse Bella Kohn, révélation classique de l’ADAMI, jouent pour la première fois ensemble dans un programme virtuose : la Suite italienne de Stravinsky, la Sonate de Franck, Tzigane de Ravel, et la Carmen Fantaisie de Waxman. (…) Tout au long du concert l’entente entre les deux musiciens est évidente, ils se complètent avec bonheur dans un programme qui réclame une virtuosité égale aux deux parties.
musicologie.org , -
Les Pianissimes ont toujours à l’idée de rassembler de nombreux artistes choisis parmi les étoiles montantes de la jeune génération. Pour le concert de ce samedi après-midi, le public a fait un triomphe à Aylen Pritchin, au violon, et Eloïse Bella Kohn, au piano.
Le Progrès , -
Transportant l’assistance dans l’univers wagnérien avec « La mort d’Isolde » la pianiste impressionnait par la légéreté d’un jeu atteignant une rare intensité émotionnelle. C’est en apothéose sur la Sonate pour flûte et piano de Prokofiev que s’achevait sous le regard bienveillant du flûtiste Emmanuel Pahud ce récital ovationné par le public.
La Provence , -
Jeu très lisible et bien timbré, jubilatoire mais sans précipitation : Eloïse Bella Kohn ouvre de la plus belle façon la fête des talents avec le Prélude de la Suite anglaise BWV 807 de Bach, avant d’aborder deux préludes de Debussy. Tendre simplicité de La fille aux cheveux de lin, tempête intérieure parfaitement comprise et vécue de Ce qu’a vu le vent d’ouest : un remarquable tempérament poétique s’exprime.
Concert Classic , -
La jeune pianiste Eloïse Bella Kohn a ouvert le bal des Révélations classiques de l’Adami, avant d’accompagner avec brio l’altiste Nobuko Imai dans la Sonate de Rebecca Clarke.
La lettre du musicien , -
Comme à l’accoutumée, c’est avec le piano que l’après-midi s’ouvre. Eloïse Bella Kohn réussit ce pari difficile avec le Prélude de la Suite anglaise en la mineur de Bach et deux Préludes de Debussy, grâce à l’assurance de son toucher et l’articulation claire des phrasés.
Resmusica , -
Alors que la 29e édition du festival Radio France Montpellier se poursuit, le piano et la flûte ont été en parfaite harmonie pendant plus d’une heure. Les deux jeunes et charmantes musiciennes Mathilde Caldérini à la flûte et Eloïse Bella Kohn au piano ont interprété avec talent un programme riche dans le cadre des concerts « Jeunes solistes ». Retour sur une prestation qui a fait vibrer la salle Pasteur du Corum de Montpellier, chaleureusement saluée par le public.
Le nouveau Montpellier , -
Beau récital à quatre mains dans l’intimité de l’auditorium d’Orsay, les pianistes Adam Laloum et Eloïse Bella Kohn jouent Ravel, Schubert, Schumann et Fauré.
Télérama , -
Sa musique, tantôt légère, tantôt puissante, est le vecteur d’une émotion particulière, et ce n’est plus seulement aux oreilles qu’elle s’adresse, mais c’est dans le cœur qu’elle résonne le plus longtemps.
La Provence , -
La jeune et déjà expérimentée pianiste Eloïse Bella Kohn a entraîné l’auditoire dans un tourbillon d’émotions salué d’un tonnerre d’applaudissements.
La Provence , -
En réussissant à déployer la soyeuse étoffe de trois Préludes du Deuxième Livre de Debussy, Eloïse Bella Kohn montra un tempérament pugnace et une richesse de ressources qui méritent de retenir l’attention.
Les chroniques de Sylviane Falcinelli
L’hommage à Poulenc se poursuivit en soirée au Grand Théâtre de Provence avec les trois sonates pour clarinette, basson, hautbois et le Trio pour piano, hautbois et basson. Admirablement interprétée par les membres de l’Ensemble Initium et par Eloïse Bella Kohn, cette musique charma l’auditoire.
Zibeline , -
Eloïse Bella Kohn fait partie d’une génération inventive de jeunes musiciens pétris de talent. Son interprétation affine les couleurs et les contrastes. Dans ce programme de plus en plus prenant, voici la Sonate n° 20 en la majeur, l’une des compositions les plus aventureuses de Franz Schubert. C’est le coup de cœur de la soirée.
Sud Ouest , -
Côté public, on ne s’y trompe pas, le compteur enregistrait près de 1 700 places vendues pour le concert final. Toutes sortes de gens venus voir d’illustres inconnus, sachant que parmi ceux-là, les statistiques sont formelles, figurent les étoiles de demain. Notons donc bien leurs noms : (…) Bruno Delepelaire et Eloïse Bella Kohn.
Libération , -
En lire plus...

Contact


General Management

Konzertagentur Artphonia
Mag. Anna Rendl
Phone: +43 699 181 161 85

Dianagasse 4/1
1030 Wien
Austria